Image

Le parcours EAC

 
Le parcours d'Ă©ducation artistique et culturelle, qu'est-ce que c'est ?

 

Définir précisément le PEAC est important : c'est une notion complexe qui peut donner lieu à des interprétations multiples.

Voici une dĂ©finition qui, si elle n’a pas le mĂ©rite de la concision, nous parait pour autant complĂšte.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle, c'est une organisation assurant la progressivité et la continuité des apprentissages dans le domaine des arts et de la culture, dans une complémentarité entre les différents temps de l'enfant.

 

Organisation, parce qu’il ne s’agit pas de penser que le travail de construction de ce parcours s'ajoute aux programmations de la classe. De nombreuses actions existent dĂ©jĂ  au sein des Ă©coles, et il s’agit d’abord de les organiser.

Progressivité, parce qu'il faut bien penser à la programmation de ces actions. Le projet de référentiel pour la mise en place du PEAC nous donne des pistes autour de cette idée de progression.

Continuité, parce qu'il s'agit bien d'un parcours.

Expériences et apprentissages, parce que toute action en éducation artistique et culturelle repose sur trois piliers : rencontre, pratique et connaissance.

Domaine des arts et de la culture, parce que si le parcours concerne bien sûr les six domaines artistiques, il englobe également la culture humaniste, sportive, scientifique et technique.

DiffĂ©rents temps de l’enfant, parce que l’idĂ©e du PEAC dĂ©passe le seul temps scolaire : le parcours se construit aussi avec les partenaires de l'Ă©cole.

 

Pourquoi un parcours d'Ă©ducation artistique et culturelle ?

 

Parce que l'école, le collÚge et le lycée sont des lieux de transmission de culture.

Parce que la culture est un levier pour l'égalité des chances...

  • quand elle est portĂ©e par les enseignements, avec des activitĂ©s artistiques rĂ©pondant Ă  des objectifs d'apprentissage

  • quand elle fĂ©dĂšre les disciplines, avec des projets interdisciplinaires

  • quand elle s'ouvre Ă  des partenaires extĂ©rieurs : musĂ©es locaux, Ă©coles de musique, structures culturelles...

Parce que le parcours structure des actions :

  • dĂ©veloppant la personnalitĂ© de l'Ă©lĂšve et son envie d'avoir une vie culturelle

  • dĂ©veloppant son implication dans le collectif

 

Comment construire le parcours d'Ă©ducation artistique et culturelle ?

 

Plusieurs entrées sont possibles. Elles ne sont pas cloisonnées et se croisent trÚs souvent.

  • Construire le parcours par l'exploration des grands domaines des arts, de la culture sportive et scientifique : arts de l'espace, du langage, du quotidien, du son, du spectacle vivant, plastiques...

  • Construire le parcours au travers des enseignements : arts plastiques, Ă©ducation musicale, maĂźtrise de la langue... sont des disciplines que l'on retrouve Ă  l'emploi du temps.

  • Construire le parcours Ă  travers une dĂ©marche de projet : le projet, tendu vers son aboutissement, fĂ©dĂšre les Ă©lĂšves et rĂ©unit ses diffĂ©rentes composantes en leur donnant du sens.

  • Construire le parcours par l'utilisation des ressources locales : les partenaires culturels locaux et leurs propositions sont une porte d'entrĂ©e importante, qui inscrit le parcours de l'Ă©lĂšve dans son territoire.

 

Trois piliers indispensables pour chaque projet du parcours

Construire son parcours, c'est

FRÉQUENTER, PRATIQUER et S'APPROPRIER

FrĂ©quenter les Ɠuvres / les espaces naturels / les objets techniques

Pratiquer un domaine artistique / expérimental

S'approprier des savoirs et des connaissances

 

Le parcours : oĂč se construit-il ?

 

  • A l'Ă©cole : au sein des conseils des maĂźtre et d'Ă©cole, un Ă©tat des lieux et des programmations et progressions cohĂ©rentes peuvent ĂȘtre construites (voir plus bas).

  • Au collĂšge : au sein du conseil Ă©cole-collĂšge

  • Avec les acteurs culturels de proximitĂ©, en Ă©changeant autour de programmations scolaires prenant en compte les besoins des Ă©coles

  • Avec les acteurs du territoire, sur l'organisation du temps pĂ©ri et extra-scolaire (cette structuration se fait notamment par la circonscription dans le cadre des CTEAC ; elle ne concerne pas directement les Ă©quipes d'Ă©cole)

 

Quels outils pour le parcours ?

 

Différents outils sont à votre disposition pour la construction du parcours des élÚves au sein de votre école.

Le référentiel pour le parcours d'éducation artistique et culturelle contient de précieux tableaux qui peuvent grandement aider les équipes pour l'élaboration de progressions. En voici par exemple trois extraits, correspondant aux trois cycles, qui mettent en lien les trois piliers, les grands objectifs et les repÚres de formation :

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

De façon simple et concrĂšte, trois tableaux sont aussi Ă  votre dispositions. Ils doivent ĂȘtre pensĂ©s comme des outils, et utilisĂ©s en cas de besoin.

Vous pouvez retrouver l'ensemble de ces outils ICI.

 

 

Le parcours en résumé

 

Recenser l'offre artistique et culturelle sur le territoire (écoles de musique, musées, cinémas, parcs naturels, associations...) et les compétences au sein de l'école.

 

Organiser le recueil régulier des projets d'éducation artistique et culturelle au sein de l'école (on peut s'aider des tableaux école, classe et élÚve), dans le bur de veiller à couvrir l'ensemble des domaines.

 

Elaborer les projets avec les partenaires concernés, en tenant compte lorsque c'est possible du temps global de l'enfant.

 

Prévoir les projets à venir en construisant des ponts entre eux, de sorte que les élÚves tirent partie des expériences passées.

 

Diversifier peu à peu le parcours : d'une année sur l'autre, les équipes peuvent reconduire les actions et en impulser de nouvelles dans d'autres domaines artistiques.

 

Image